Testez vos connaissances
sur la carence en fer

Comme dans beaucoup d’autres pays, le nombre de personnes en surpoids en Suisse augmente. Environ 41 % des adultes sont déjà en surpoids et 10 % d’entre eux sont en surpoids sévère, c’est-à-dire obèses. Le surpoids et surtout l’obésité sont considérés comme des facteurs de risque pour le développement de maladies cardiovasculaires, du diabète (diabète de type 2) et même de certains types de cancer.

Lien entre la carence en fer et le surpoids

De plus, les médecins ont pu prouver qu’il existe un lien entre l’obésité et la carence en fer. Par exemple, les adolescents en surpoids ont un risque deux fois plus élevé de développer une carence en fer que leurs pairs minces. Chez l’adulte, on a observé qu’un IMC plus élevé – appelé indice de masse corporelle – est associé à une diminution de valeurs importantes du bilan ferrique, à savoir la teneur en fer du sérum sanguin et la saturation de la transferrine, le transporteur du fer dans le sang.

Le tissu graisseux envoie des signaux

Le lien entre l’augmentation du poids corporel et les troubles du métabolisme du fer fait l’objet de recherches: il a été démontré que, par rapport au tissu graisseux des personnes de poids normal, celui des personnes en surpoids a des propriétés biologiques altérées. Dans le tissu adipeux abondant, des messagers moléculaires sont produits qui favorisent le développement de l’inflammation. D’autre part, l’obésité réduit la concentration d’une substance messagère anti-inflammatoire, qui est également produite naturellement dans le tissu adipeux.

 

Surpoids et inflammation chronique

En conséquence, en cas de surpoids, l’organisme est dans un état d’inflammation légère mais persistante, c’est-à-dire chronique. Celle-ci, à son tour, est un facteur de risque prouvé pour le développement d’une carence en fer voire même d’une anémie. L’état inflammatoire causé par l’obésité est par exemple responsable d’une absorption réduite du fer dans l’intestin et d’autres influences négatives sur l’équilibre en fer. Les médecins soupçonnent également que la fatigue générale causée par une carence en fer peut entraîner une réduction de l’activité physique, ce qui peut favoriser une prise de poids supplémentaire. Sur la base de ces résultats cliniques, les experts recommandent un examen précoce du statut en fer des personnes en surpoids ou obèses et un traitement approprié lorsqu’une carence en fer est diagnostiquée.

Paramétrage des cookies

Mentions légales

Nous utilisons des cookies pour optimiser votre navigation sur notre site, notamment des cookies de différentes catégories. Vous pouvez définir les catégories que vous souhaitez autoriser. Notez cependant que selon les paramètres définis, toutes les fonctionnalités du site ne seront peut-être plus disponibles.

Pour plus de détails, voir notre déclaration de confidentialité.

Afficher les détails
Paramétrage des cookies

Voici un aperçu de tous les cookies utilisés. Vous pouvez accorder votre consentement à des catégories entières ou afficher des informations complémentaires pour sélectionner seulement certains cookies.

Indispensables
Ces cookies sont indispensables au fonctionnement du site et permettent d’activer les fonctionnalités de sécurité.
Statistiques et marketing (1)
Pour améliorer en permanence notre offre et notre site Internet, nous collectons des données anonymisées à des fins de statistique et d’analyse. Ces cookies permettent par exemple de calculer le nombre de visiteurs, de déterminer l’impact de certaines pages de notre site et d’optimiser nos contenus en permanence.
Les cookies de marketing servent à vous proposer des contenus ou des annonces publicitaires adaptées. Nous pouvons ainsi proposer aux internautes des offres personnalisées.
Masquer les détails